26 February 2015, Malacañan Palace

1. We, the President of the Philippines Benigno S. Aquino III and the President of the French Republic Francois Hollande, agree to expand and strengthen bilateral relations and elevate the bilateral relationship to an enhanced partnership between the Philippines and France on the historic occasion of the first visit to the Philippines by an incumbent President of France made on invitation of President Aquino during his first visit to France on 17 -18 September 2014.

2. We affirm that the Philippines and France shared the same commitment to democracy, the rule of law, the maintenance of peace and international security and to common objectives to promote inclusive economic growth and sustainable development.

3. On international peace and security, we affirm our opposition to any acquisition or claim, by coercion or force, of any or all territory of a State by another State, in violation of international law, especially the Charter of the United Nations. 

4. We reiterate the importance of maintaining peace and stability in Southeast Asia and promoting maritime security, freedom of navigation and the peaceful settlement of disputes in accordance with international law, including the United Nations Convention on the Law of the Sea (UNCLOS).  We call for a full and effective implementation of the Declaration on the Conduct of Parties in the South China Sea and the early conclusion of a Code of Conduct in the South China Sea in fostering peace and stability.

5. We condemn terrorism in all its forms and call on the international community to work together to fight this scourge to mankind.

6. Acknowledging that our two countries have entered a new, more dynamic and future-oriented era in the development of bilateral relations, we commit to maintain this positive momentum and to mobilize our respective governments towards this end. We believe that upgrading the bilateral relationship would be highly beneficial to both our countries and peoples. From this perspective, we agree to encourage the active participation of various stakeholders, such as local and regional governments, the business community, the private sector and civil society, in strengthening bilateral ties.

7. We welcome the promising outlook for the development of enhanced economic and trade relations in numerous industries of the future. We welcome, in particular, the development of new fields of cooperation and the conclusion of agreements in the areas of renewable energy, sustainable development, urban transportation and infrastructure, and the management of natural resources.

8. We wish to develop mutually beneficial bilateral cooperation in the area of health, in particular, in the fight against emerging and re-emerging diseases due to, inter alia, the effects of climate change.

9. We hope to promote exchanges between the French and Filipino peoples, particularly the youth, through the intensification of academic exchanges. In this regard, we welcome the conclusion of agreements in higher education and research, and in the development of the tourism sector in the Philippines which would increase tourist flows between our countries.

10. Our enhanced partnership will also be pursued through regular bilateral political consultations between our Foreign Ministries, through meetings of the Joint Economic Committee, and through the framework provided by the bilateral Defense Cooperation Arrangement between our Defense Ministries.

11. We stress the importance of strengthening the fight against  climate change and its impacts and agree that the Philippines and France must work together to encourage the adoption of a universal and equitable agreement during the 21st Conference of the Parties to the United Nations Framework Convention on Climate Change (COP21) to be hosted by France at the end of the year in Paris. We, therefore, took the initiative to launch the Manila Call to Action on Climate Change, which takes into account the needs and concerns of the most vulnerable countries.

12. In that spirit, the Government of the French Republic will extend to the Government of the Republic of the Philippines, through the French Development Agency, a loan of at least fifty million euros to contribute to the implementation of prevention and reconstruction actions in response to natural disasters resulting from the effects of climate change or from other causes.

 

 

Palais de Malacañang, le 26 février 2015

1. Nous, Benigno S. Aquino III, Président des Philippines, et François Hollande, Président de la République française, convenons d’étendre et de renforcer nos relations bilatérales et de porter celles-ci au niveau d’un partenariat renforcé entre les Philippines et la France à l’occasion historique de la première visite aux Philippines d’un présidentfrançais en exercice, faite à la suite de l’invitation exprimée par le Président Aquino lors de sa première visite en France les 17 et 18 septembre 2014.

2. Nous affirmons que les Philippines et la France partagent le même attachement à la démocratie, à la primauté du droit, aumaintien de la paix et de la sécurité internationale,et des objectifs communs en matière de soutien à une croissance inclusive et au développement durable.

3. En matière de paix et de sécurité internationales, nous affirmons notre opposition à toute acquisition ou revendication, par la coercition ou par la force, de tout ou partie du territoire d’un État par un autre État,en violation du droit international et en particulier de la Charte des Nations Unies.

4. Nous réaffirmons l’importance du maintien de la paix et de la stabilité en Asie du Sud-Est et de l’action en faveur de la sécurité maritime, de la liberté de navigation et du règlement pacifique des différends conformément au droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Nous appelons à la mise en œuvre pleine et effective de la Déclaration relative à la conduite des parties en mer de Chine méridionale et la conclusion au plus tôt d’un code de conduite en mer de Chine méridionale afin de favoriser la paix et la stabilité.

5. Nous condamnons le terrorisme sous toutes ses formes et appelons la communauté internationale à agir de concert afin de lutter contre ce fléau pour l’humanité.

6. Prenant acte de ce que nos deux pays sont entrés dans une ère nouvelle, plus dynamique et tournée vers l’avenir, du développement de nos relations bilatérales, nous nous engageons à maintenir cet élan positif et à mobiliser nos gouvernements respectifs dans ce but. Nous sommes convaincus que le franchissement d’un nouveau palier dansnotre relation bilatérale serait hautement bénéfique pour nos deux pays et pour leurs peuples.Dans cette perspective, nous convenons d’encourager la participation active de différents acteurs tels que les collectivités locales et régionales, les milieux d’affaires, le secteur privé et la société civile,au renforcement des liens bilatéraux.

7. Nous nous félicitonsdes perspectives prometteuses de développement des échanges économiques et commerciaux dans de nombreux secteurs d’avenir. Nous saluons notamment le développement de coopérations nouvelles et la conclusion d’accords dans les domaines des énergies renouvelables, du développement durable, des transports et infrastructures urbains et de la gestion des ressources naturelles.

8. Nous souhaitons développer une coopération bilatérale mutuellement avantageuse dans le domaine de la santé, en particulier dans celui de la lutte contre les maladies émergentes ou ré-émergentes du fait notamment des effets des changements climatiques.

9. Nous espérons favoriser les échanges entre les peuples français et philippin, en particulier les jeunes, grâce à l’intensification des échanges universitaires. Nous saluons à cet égard la conclusion d’accords dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche, ainsi qu’en matière de développement du secteur du tourisme aux Philippines envue d’accroître les flux touristiques entre nos pays.

10. Notre partenariat renforcé sera également misen œuvre à travers la tenue régulière de consultations politiques bilatérales au niveau des ministères des Affaires étrangères, les réunions du Comité économique mixteet dans le cadre prévu par l’accord bilatéral de coopération de défense entre nos ministères de la Défense.

11. Nous soulignonsl’importance que revêt le renforcement de la lutte contre les changements climatiques et leurs effets et nous estimons d’un commun accord que les Philippines et la France doivent œuvrer ensemble à favoriser l’adoption d’un accord universel et équitable lors de la 21eConférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21) qui sera accueillie par la France à la fin de l’année à Paris. En conséquence, nous avons pris l’initiative de lancer l’Appel de Manille invitant à agir face aux changements climatiques, qui prend en compte les besoins et les préoccupations des pays les plus vulnérables.

12. Dans cet esprit, le Gouvernement de la République française mettra à la disposition du Gouvernement de la République des Philippines, par l’intermédiaire de l’Agence française de développement, un prêt d’au moins cinquante millions d’euros afin de contribuer à la mise en œuvre d’actions de prévention et de reconstruction en réponse aux catastrophes naturelles résultant des effets des changements climatiques ou d’autres causes.